Chagrin d’amour libertin

Il attendait un signe d’elle, et en définitive c’est du vent qui balaya son cœur.

Elle n’avait rien promis que des caresses et des nuits d’amour pour le plaisir. Rien que pour le plaisir.

Il pensait que ses yeux dans les siens et les mots d’amour qu’il semait au vent donnaient une autre dimension à leurs caresses. Il ne baisait pas, il faisait l’amour.

Elle le faisait bien, l’amour. Elle le faisait seulement.

Commentaires

A lire sur Atramenta

Télechargement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s