Outrage légitime

Une étoile de mer en blouse blanche se fait pincer par 4 homards noirs en carapace. Elle est plaquée au sol, secouée, écrasée, agenouillée mains dans le dos. Je ne vois pas de gestes spectaculaires d’opposition, peut-être n’y en a-t-il pas. Elle se dit infirmière, réclame de la Ventoline, sans doute est – elle asthmatique.

L’un des crustacés noir murmure : pas de violences, on est filmé. Si c’est de l’humour, ce n’est pas drôle. Si ce n’en est pas, c’est cynique.

Outrage Légitime

81901big

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s