Suivez la flèche


C’était un beau matin de Noël, comme on en rêve. La nuit s’était donné la peine de se dissiper sur un cadeau rare en cette altitude : un manteau neigeux en plein centre-ville. De quoi paralyser un peu plus les citadins frileux de cette cité du midi. De quoi les faire râler plus que de coutume mais sans boucs émissaires bronzés comme on aimait à le pratiquer en ce côté nord de la méditerranée. Pensez ! La neige c’est pâle !

Les lumières de Noël s’éteignaient une à une pour laisser place à une lueur blafarde qui n’autorisait guère à distinguer le blanc du moins blanc sur le manteau uniforme dont s’étaient drapées les rues et les ruelles. Un monticule immaculé de plus ou de moins dans une impasse sale et oubliée des boueux n’avait guère d’importance sauf si d’aventure un pied butait dessus, découvrant une main livide et crispée jaillissant d’une manche ample et rouge.

lecture libre

Commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s