Massacre au Rantamplan

57333big

Légitime grosse fatigue déclara le brigadier Futal pas futé, mais sincère, à l’enquêteur en bleu qui cocha la case légitime défense.
Avec l’état d’urgence c’était légitime de tirer sans réfléchir.
Il y a des métiers où réfléchir n’est pas légitime…

http://www.atramenta.net/lecture_privee/oeuvre57333-chapitre-1.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s