Des violences policières

Depuis des années à l’occasion de mouvements sociaux comme celui des indignés, de la lutte contre le gaz de schiste et celui des ZAD, je dénonce au travers de nouvelles les violences policières qui y sévissent.
Le mouvement des gilets jaunes avec ses mutilés et blessés graves par l’usage de flash ball ou de grenades gli f4 de désencerclement, a mis en lumière cette triste réalité jusqu’alors occulté ou largement sous estimée par les médias.
Je vous invite donc à lire ces nouvelles :

 

Boue et barbouses

La branlée

 

Bonne lecture et à bientôt