Interview de l’auteur

Pour débusquer le personnage c’est un peu compliqué. On m’avait donné quelques pistes confuses. On m’avait parlé d’un vieux fourgon, bizarrement son domicile « fixe » et qui allait d’une olivette abandonnée à deux pas de Nîmes à un plateau lozérien perdu à 1500 mètres d’altitude. Cela en disait long sur la philanthropie du personnage. J’ai opté pour la Lozère à la vue des températures caniculaires qui régnaient sur la Rome française l’été dernier.

lire la suite

 

Publicités