BAKAR


Le flic qui n’aimait pas les flics

Le commissaire Mohamed Bakar existe depuis bientôt dix ans dans de petites nouvelles policières où les criminel ne sont pas toujours d’affreux psychopathes mais des citoyens modèles supposés sans vices. Car Mohamed a un faible pour les baqueux et les moblos ordinaires qui tuent ou trichent dans l’exercice de leurs fonctions. Quand ce n’est pas leurs fonctions qui les poussent à refroidir d’honnêtes citoyens.
Il n’est pas de l’IGPN, ni un bœuf carotte à la sauce flic solitaire. Non les affaires de ripoux lui tombent dessus parce qu’elles sont si fréquentes qu’elles crèvent les yeux de ses collègues.
Lui qui n’est ni aveugle ni naïf les flaire de loin.
Ainsi est née la légende du flic qui n’aimait pas les flics.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s