Deux mariages et une crémation

65623big

Frédo nous conviait, Maryse et moi, à son incinération. Il nous avait habitués à mieux. La dernière fois c’était pour son second mariage exactement, sous la croix et les pompes cirées avec mon ex, Véro qui l’avait traîné là, en juste noce comme on dit.

Un mouflet couvé hors sol dans une éprouvette leur pendait enfin au nez. Faut dire qu’ils s’en étaient donné du mal, ces deux-là, à se culbuter au thermomètre et au calendrier pour ne pas rater une ovulation. Ce fut aux hormones pour que les ovaires mitraillent de l’ovule pendant que mon Frédo limait à la demande, que la formule a pris.

Perso, j’avais dit non à Véro dix ans plus tôt. Baiser oui, féconder non ! Pour moi ça n’enlevait rien à l’amour, mais pour elle ça le faisait pas.

Après cinq ans de vie commune, on s’était séparés, elle en quête de son étalon, moi vers ma perle rare que je dénichais quelques mois plus tard et qui ne m’a plus quitté.

Lui promettant une ribambelle de marmots, c’est Frédo, mon meilleur ami, qui fut l’heureux élu de Véro. Faut dire que son press-book valait le jus, deux jumeaux et une fille en première noce.

Mais Véro n’était pas bonne pondeuse.

Suite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s