Le flic qui n’aimait pas les flics

37439big

Mohamed Bakar est un jeune homme que les hasards de la vie et des capacités d’enfant intellectuellement précoce ont mené de la banlieue de Nîmes à l’école de police d’où il sortira commissaire à l’age de 21 ans.

Libertaire et humaniste, il vit dans un vieux fourgon aménagé et ses enquêtes tournent le plus souvent autour de Nîmes et ses environs. C’est le terrain de jeu des djihadistes en herbes et des fachos accomplis, des aficionados et des chasseurs, des élus véreux et des flics nerveux. C’est celui aussi de Mohamed Bakar, loin de trouver déplaisant de casser ces cerveaux malades par la foi et la haine, la fiction républicaine et le pouvoir.

Au fil des enquêtes, nous découvrons sa vie, ses amours, son amitié avec son fidèle lieutenant, mais surtout ses emmerdes avec la hiérarchie, certains collègues et les gendarmes. C’est ainsi que naît sa légende, celle du flic qui n’aimait pas les flics.

Bonne lecture et que la désobéissance soit avec vous comme elle l’est avec le commissaire Mohamed Bakar.

Le flic qui n’aimait pas les flics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s